Rumeurs et crises

Les allégations concernant des événements indésirables liés aux vaccins qui ne sont pas gérées rapidement et efficacement peuvent ébranler la confiance dans un vaccin et avoir des conséquences dramatiques pour la couverture vaccinale et l’incidence de la maladie.

Les situations propices aux rumeurs sont entre autres :

  • Un conflit social grave,
  • Une incertitude économique et politique,
  • Une transition sociale et des chocs de cultures et de croyances,
  • Des antécédents de discrimination et manipulation,
  • Un manque de transparence dans une organisation distante ou autoritaire.

Qu'est-ce qu'une crise en matière de sécurité des vaccins ?

Vous n'êtes peut-être pas capable de définir une crise, mais vous savez certainement quand vous êtes en crise !

Les crises en matière de sécurité des vaccins se caractérisent par une série inattendue d'événements qui semblent au départ hors de contrôle. L'issue est généralement incertaine lorsque la crise est d'abord identifiée, et la réussite du programme de vaccination est menacée.

Une crise peut avoir un fondement « réel » découlant de véritables réactions aux vaccins ou erreurs de vaccination, ou n'avoir aucun fondement et être déclenchée uniquement par de fausses rumeurs. Souvent une crise dans la sécurité des vaccins est le résultat de l'identification de MAPI, mais elle est aggravée par des rumeurs négatives.

Pour qu’une rumeur déclenche une série d’événements débouchant sur une crise, cela dépend de la nature de la rumeur, de la rapidité avec laquelle elle se propage et si des mesures efficaces et immédiates ont été prises pour y répondre.

Lorsque vous abordez une crise, souvenez-vous que cela peut également être une occasion d’améliorer la communication sur les questions de vaccination, de dissiper des rumeurs négatives, de prendre les mesures nécessaires pour améliorer les politiques et procédures et de corriger toute erreur ou lacunes éventuelles dans les meilleures pratiques.

Question

Imaginez les scénarios suivants. Un nouveau vaccin est introduit dans un pays et une grappe de MAPI graves survient, avec un décès.

Quelles erreurs de communication pourraient accroître le risque que ces événements indésirables « explosent » en une crise nationale et mettent le programme de vaccination en danger ?

Plusieurs réponses sont possibles.

A. Personne n’a pris la responsabilité de gérer l’événement localement – les bonnes mesures n’ont pas été prises, ou pas assez rapidement.
B. La communication locale sur l’événement était mauvaise, ce qui a renforcé l’incertitude ou l’insécurité quant à ce qui n’a pas fonctionné et ce qui a été résolu. Les parents de l'enfant décédé n'ont pas été conseillés et personne ne leur a manifesté d’empathie.
C. L’information a été reprise dans les médias de façon erronée avant d’avoir pu être traitée.
D. Des rumeurs ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux.
E. Une personne impliquée dans l'événement a menti puis a été démasquée, renforçant l'idée d’une conspiration visant à dissimuler le problème et la méfiance envers les autorités sanitaires.

Réponse

Toutes les affirmations ci-dessus sont correctes.