Résumé

Vous avez terminé l'apprentissage de ce module. Voici les principaux points que vous avez appris :

  • À l’exception de la sécurité de l’eau, les vaccins ont le plus grand potentiel pour la promotion de la santé publique. Ils réduisent la morbidité et la mortalité liées aux maladies infectieuses, sauvent des vies et permettent de faire des économies.
  • La confiance du public dans les vaccins est facilement ébranlée : la tolérance à l’égard des événements indésirables est plus faible que pour les autres médicaments prescrits.
  • Les cinq catégories de MAPI sont :
    1. Réaction liée au vaccin,
    2. Réaction liée à un défaut de qualité du vaccin,
    3. Réaction liée à une erreur de vaccination,
    4. Réaction liée à l'anxiété face à la vaccination,
    5. Événement fortuit.
  • Les vaccins déclenchent une réponse immunitaire de l'organisme ; de plus, leurs caractéristiques peuvent contribuer au risque de réaction indésirable.
  • Les quatre grands types de vaccins sont : vivants atténués, inactivés, sous-unitaires et anatoxine. Il existe des vaccins spécifiques pour chaque type d’antigène.
  • Les vaccins sont réglementés dès le développement, pendant l'homologation et au cours de l'utilisation. Les autorités nationales de réglementation jouent un rôle important dans ce processus.
  • La surveillance post-homologation d’un vaccin après sa mise sur le marché est essentielle car les essais cliniques peuvent ne pas détecter les réactions rares ou très rares, ou celles avec une apparition tardive.
  • Les risques associés aux vaccins sont très faibles comparés à ceux des maladies qu'ils sont censés prévenir.