Mode d’action des vaccins

À retenir

Les vaccins stimulent le système immunitaire afin de développer une immunité à long terme contre les antigènes d’agents pathogènes spécifiques.

L’objectif de tous les vaccins est de déclencher une réponse immunitaire contre un antigène, de sorte que lorsque la personne est de nouveau exposée à cet antigène, une réponse immunitaireRéponse immunitaireDéfense de l’organisme contre des objets ou organismes étrangers, comme les bactéries, virus ou organes et tissus greffés. secondaire nettement plus forte soit déclenchée. Les vaccins contiennent les mêmes antigènes que ceux présents sur les agents pathogènes qui provoquent la maladie en question, mais l’exposition aux antigènes dans les vaccins est contrôlée. La vaccination permet d’activer le système immunitaire qui, lorsque la personne vaccinée est exposée aux agents pathogènes dans l’environnement, peut les détruire avant qu’ils ne provoquent la maladie.

Il existe donc deux moyens d’acquérir une immunité contre un agent pathogène – par une infection naturelle et par la vaccination. Les infections naturelles et les vaccins produisent un résultat final très similaire (immunité), mais la personne qui reçoit un vaccin ne développe pas la maladie et ses complications potentiellement mortelles. Le très faible risque de réaction indésirable provoquée par un vaccin l’emporte largement sur le risqueRisqueProbabilité qu’une personne fasse l’expérience d’un certain événement pendant une période donnée. de maladie et de complications dues à une infection naturelle. Les pages suivantes aborderont plus en détail les caractéristiques des vaccins et les causes des événements indésirables.

Les vaccins reproduisent une infection naturelle avec moins de complications
Les vaccins reproduisent une infection naturelle avec moins de complications