Messages clés et simplifiés

Crédit photo : OMS/Christopher Black
Crédit photo : OMS/Christopher Black

Dans les modules antérieurs et la précédente étude de cas, nous avons décrit comment communiquer des informations détaillées complexes sur les MAPI de façon précise et systématique, en utilisant les procédures approuvées pour notifier des événements indésirables aux niveaux supérieurs (p. ex. l'ANR). Le but de ce module est de vous aider à diffuser des messages ciblés et simplifiés sur la sécurité des vaccins aux publics concernés.

Schéma de la communication
Schéma de la communication.

Source: wikipedia.org

 

Il est important d’être clair à propos des messages clés et des messages simples. Pour communiquer de façon simple et claire, tout en abordant l’ensemble des points essentiels, vous devez d’abord vous poser les questions suivantes :

  • Quel public visez-vous ?
  • Quel est leur niveau de connaissances, leur comportement et leurs croyances à propos de la vaccination ?

 

Question

Exemple de messages clés pour gérer l’inquiétude du public concernant une grappe de MAPI fatales :

  • Trois enfants sont décédés après avoir reçu le vaccin antirougeoleux dans un centre de santé central,
  • Les enquêteurs ont déclaré que le décès n'était pas dû au vaccin, mais à des aiguilles non stériles,
  • La rougeole entraîne 750 000 décès et maladies invalidantes chez les enfants chaque année,
  • Le vaccin antirougeoleux est la seule mesure efficace dans le monde pour lutter contre la maladie,
  • Former le personnel à la sécurité et au contrôle des injections est une priorité pour prévenir tout événement indésirable similaire.

Lisez les exemples de messages clés. Laquelle des cinq catégories de MAPI présentées dans le Module 1 est la cause du problème ici ?

Réponse

Les MAPI sont dues à une erreur de vaccination car l'investigation a révélé que des aiguilles non stériles avaient été utilisées.

Pour éviter cette pratique, l'OMS recommande l'utilisation de seringues stériles, jetables et autobloquantes munies d'aiguilles pour toutes les injections de vaccins ; les seringues autobloquantesSeringues autobloquantesLes seringues autobloquantes sont des seringues qui se verrouillent automatiquement et sont à usage unique. Ces seringues représentent le matériel privilégié pour les vaccinations nécessitant des injections. ne peuvent pas être utilisées une seconde fois car le piston « se verrouille » lorsqu'il a été poussé pour délivrer le vaccin et il ne peut plus être tiré.

Notez comment les messages clés sont indiqués pour renforcer le message principal :

  • Informations précisant l’événement,
  • Cause possible de la MAPI,
  • Données scientifiques sur la maladie,
  • Données scientifiques sur le vaccin,
  • Riposte entreprise pour réagir à l'événement.

Évitez de simplifier à l’excès ou de dissimuler des informations

Le personnel du centre de vaccination peut craindre que le fait de mentionner au public les risques liés au vaccin puisse alarmer et susciter des inquiétudes quant à la vaccination alors que ce n'était pas le cas avant. Certains agents de santé peuvent également être tentés d'omettre de fournir certaines informations sur la sécurité des vaccins aux parents, tuteurs ou personnes vaccinées, en partant du principe que ces derniers ne comprendront pas. Notamment, les agents de santé peuvent penser que les membres du public ne sont pas en mesure d'assimiler des informations scientifiques complexes, par exemple sur la façon dont le système immunitaire réagit au vaccin et la raison pour laquelle des réactions au vaccin surviennent parfois. Pour la même raison, les agents de santé peuvent hésiter à expliquer les risques et avantages d’un vaccin en évoquant le taux de base d'un événement indésirable, le taux du même événement dans la population vaccinée, et la façon dont le risque pour la population est lié au risque qu'une MAPI survienne chez un individu vacciné.

À retenir

Il est important d'insister sur le fait qu'il est contraire à l'éthique de procéder à une intervention invasive comme la vaccination sans obtenir au préalable un consentement éclairé de la part de la personne vaccinée ou de l'adulte responsable s'il s'agit d'un enfant.

Un véritable consentement ne peut être donné sans que les informations essentielles aient été communiquées au public cible dans un langage simple, accessible, qui permet à la personne de prendre une décision réfléchie et éclairée.