Chronologie et réponse

Cette partie contient les informations supplémentaires suivantes :

  • elle décrit le programme de vaccination contre le papillomavirus humain du ministère de la santé du Royaume-Uni (United Kingdom Department of Health, UK DH),
  • fournit un récit étape par étape et une chronologie d'une MAPI grave survenue le 28 septembre 2009,
  • explique comment le gouvernement a géré sa réponse immédiate à l'événement.

Chronologie et réponse

En septembre 2008, le ministère de la Santé du Royaume-Uni a lancé son programme national visant à vacciner les jeunes filles âgées de 12 à 13 ans (8e année de scolarité) contre le papillomavirus humain (HPV).

Parallèlement, une campagne de rattrapage sur deux ans à débuté, afin de vacciner les jeunes filles plus âgées, ayant moins de 18 ans.

Le programme est mis en œuvre en grande partie par l'intermédiaire des établissements scolaires secondaires.

Trois doses de vaccin anti-HPV (également appelé piqûres contre le cancer du col de l’utérus) sont administrées sur une période de six mois.

Au cours de la première année du programme, un taux de couverture élevé pour les trois doses de vaccin anti-HPV a été atteint (81 % des jeunes filles âgées de 12 à 13 ans).*

Un nombre de doses supérieur à 1,4 million a été administré depuis le début du programme.

Pour en savoir plus sur le programme du Ministère de la santé du Royaume-Uni, veuillez consulter le site www.nhs.uk/Conditions/vaccinations/Pages/hpv-human-papillomavirus-vaccine.aspx ou lire le Rapport annuel 2009.

Une MAPI grave

Le 28 septembre 2009, une jeune fille de 14 ans est décédée peu après avoir reçu un vaccin anti-HPV dans son collège de Coventry, au Royaume-Uni.


* United Kingdom Department of Health (Ministère de la Santé du Royaume-Uni) et Health Protection Agency. Vaccinations anti-HPV effectuées annuellement en Angleterre : 2008/09