Anaphylaxie

L’anaphylaxieAnaphylaxieRéaction allergique aiguë, systémique (à médiation IgE) à une substance, comme un vaccin, un médicament ou un aliment. Les symptômes de l’anaphylaxie sont entre autres des difficultés respiratoires, une perte de conscience et une baisse de la pression artérielle. Cet état peut être fatal et nécessite des soins médicaux immédiats. est une réaction allergique très rare (un cas sur un million de personnes vaccinées), inattendue, qui peut être fatale si elle n'est pas bien traitée. Cette réaction allergique peut être due aux antigènes et composants du vaccin. Elle peut être localeLocal (ou localisé)Limité à une partie spécifique de l’organisme. ou systémiqueSystémiqueFait référence à un système ou affectant l’ensemble du corps ou un organisme entier (p. ex. fièvre). et prendre la forme d’une anaphylaxie modérée à sévère ou de réactions de type anaphylactique (p. ex. urticaireUrticaireÉruption de marques rouges sur la peau s'accompagnant généralement de démangeaisons. Cette affection peut être due à une allergie (aliment, vaccin, médicaments), au stress, à une infection ou à des agents physiques (p. ex. froid, chaud). généralisée, sifflements respiratoires, gonflement de la bouche et de la gorge, difficultés à respirer, hypotensionhypotensionTension artérielle basse. et choc). Les notifications d’anaphylaxie sont moins courantes dans les pays à revenus faible et modéré que dans les pays à revenu élevé, probablement en raison du fait que la surveillance est moins pointue et que l’événement n’est pas toujours reconnu (p. ex. décès attribué à un autre facteur).

Les recommandations de l'OMS sur la reconnaissance et le traitement de l'anaphylaxie sont mentionnées dans l'annexe C de Mass Measles Immunization Campaigns ; Reporting and investigating adverse events following immunization.71

Mass Measles Immunization Campaigns

La fréquence de l’anaphylaxie de cause inconnue et non liée aux vaccins augmente au cours de l'adolescence, et elle est plus courante chez les filles. Les agents de vaccination doivent pouvoir faire la distinction entre l'anaphylaxie, l'évanouissement et la syncope vasovagaleSyncope vasovagaleRéaction neurovasculaire qui entraîne un évanouissement. (également courante chez les adolescents), ainsi que l'anxiété et le spasme du sanglot, qui sont tous des événements indésirables bénins courants.

Un mauvais diagnostic des syncopes et autres causes courantes de perte de connaissance comme l’anaphylaxie, peut déboucher sur un traitement inadapté (p. ex. utilisation d’adrénalineAdrénalineSubstance utilisée pour traiter la réaction allergique sévère (anaphylaxie). C’est également une hormone produite par la glande surrénale. et incapacité à reconnaître et traiter d’autres troubles médicaux graves).

Distinction entre l’anaphylaxie et la syncope (réaction vasovagale)

  Syncope Anaphylaxie
Apparition Généralement au moment de l’injection, ou juste après Généralement entre 5 et 30 minutes après l’injection
Symptômes
Cutanés Peau pâle, froide, moite, sueurs Érythème, gonflement et démangeaison, yeux et visage gonflés ; éruption généralisée.
Respiratoires Respiration normale à profonde Respiration bruyante due à l’obstruction des voies aériennes (sifflements ou stridorStridorSifflement produit lors de la respiration (audible généralement à l’inspiration) qui indique une obstruction de la trachée ou du larynx.)
Cardiovasculaires BradycardieBradycardieRythme cardiaque anormalement lent. TachycardieTachycardieFréquence cardiaque supérieure à la normale au repos.
Hypotension passagère Hypotension
Gastro-intestinaux Nausées/vomissements Crampes abdominales
Neurologiques Perte de conscience passagère, bonne réponse en position ventrale Perte de conscience, peu de réponse en position ventrale

Utilisation de l’adrénaline pour traiter l’anaphylaxie

L’adrénaline stimule le coeur et supprime le spasme dans les vaisseaux sanguins et les voies respiratoires, réduit l'oedèmeŒdèmePrésence de liquide en quantité excessive à l’intérieur ou autour des cellules, tissus ou cavités séreuses de l’organisme. et l'urticaire, luttant ainsi contre l'anaphylaxie. Toutefois, cet agent très puissant peut entraîner une irrégularité des battements cardiaques, une insuffisance cardiaque, une hypertensionHypertensionTension artérielle élevée. sévère et une nécroseNécroseMort de cellules vivantes ou de tissus. des tissus s'il est mal utilisé, mais pas lorsqu’il traite une véritable anaphylaxie.

La date de péremption de l’adrénaline doit figurer à l'extérieur du kit d'urgence. L’adrénaline ayant une teinte brune doit être jetée.

À retenir

Chaque agent de vaccination qui est formé au traitement de l’anaphylaxie doit avoir rapidement accès à un kit d’urgence contenant de l’adrénaline, et connaître son dosage et son mode d'administration.